ATELIER CITOYEN: la place des femmes dans le sport

ATELIER CITOYEN: la place des femmes dans le sport

31 janvier 2023 0 Par Alain

Visits: 57

Aujourd’hui en question dans le cadre de notre atelier citoyen du mois, la place des femmes dans le sport

Sport féminin : une journée pour “faire prendre conscience à l’ensemble du monde qu’il est important de s’intéresser à la moitié de la population”, souligne la vice-présidente du Comité national olympique

Pour en parler  sont présents dans les studios de RADIO MAU-NAU nos lycéens de Pierre Bayen:

-Emma

-Marianne

-Arthur

Pour RMN: Maude DUFOUR et Alain CAZENAVE

 On peut situer ce débat dans la perspective de l’opération Sport féminin toujours qui se déroule  du 30 janvier au 5 février à l’initiative de l’ARCOM, du Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et para olympiques,et du Ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes.

 #PlusdeSportAuFéminiN

images.png
https://www.arcom.fr/actualites/sport-feminin-toujours-2023-loperation-de-larcom-pour-plus-de-sport-feminin-lantenne-sur-les-plateaux-et-dans-les-instances-sportives

I. Le sport réconciliateur pour les femmes victimes de violences

Les bienfaits de la pratique sportive sur la santé et le bien-être des personnes sont aujourd’hui reconnus. Pour les femmes ayant subi des violences, le sport favorise la réappropriation du corps. Il constitue un levier important de socialisation et restaure la confiance en soi. 

Divers freins se cumulent, tels que le manque de disponibilité, de moyens financiers, problèmes de mobilités, perception des offres de pratiques sportives. 

II. Le sport comme facteur de cohésion sociale, pour les filles et les femmes en situation de précarité (économique, sociale, professionnelle)

Les situations de pauvreté sont souvent plus marquées chez les femmes que chez les hommes, notamment dans des territoires fragilisés comme les quartiers populaires ou en milieu rural. De ce fait, les femmes sont moins autonomes économiquement, potentiellement plus vulnérables et davantage exposées aux violences. Elles sont par ailleurs mères plus jeunes et un tiers d’entre elles sont cheffes de familles monoparentales et vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Les jeunes filles et les femmes en situation de précarité nécessitent un accompagnement plus spécifique pour reprendre confiance en soi, construire son identité, accepter son image corporelle et envisager un avenir plus serein.

             La place des femmes dans les retransmissions sportives

• Dans le cadre de ses missions en matière de juste représentation de la diversité de la société française dans le paysage audiovisuel, l’Arcom a conduit un travail d’analyse du poids des retransmissions de compétitions sportives féminines à la télévision sur la période 2018-2021.

• D’après les données transmises par les chaînes, le volume horaire de sport féminin s’élève à 2 350 heures pour l’année 2021, soit 4,8% du total des diffusions sportives sur l’ensemble du média télévision (contre 74,2% de pratique masculine et 21% mixte).

• Si les perturbations liées à la pandémie de Covid-19 rendent difficile l’observation d’une tendance nette d’évolution, une dynamique haussière semble toutefois se dessiner entre 2018 et 2021, avec une augmentation du volume horaire de sport féminin de plus de 50% sur la période (contre +22% seulement pour le sport masculin).

Merci à nos lycéens et à nos intervenants d’avoir bien voulu participer à cet atelier consacré à la place des femmes dans le sport.

Cet atelier sera podcasté et pourra être réécouté sur le site:

HTTP://Www.radiomaunau.net.