Huitième bougie… pour l’Heure du Liiiiiiiive…