IMAZINGHEN: Une autre histoire de l’Algérie, de Ferhat MEHENNI

Ferhat MEHENNI

Ferhat MEHENNI a commencé sa vie publique comme musicien d’expression kabyle. Il appartient à la génération des chanteurs engagés apparue dans les années 1970, illustrée par Idir, Aït-Menguellet, Matoub Lounès et quelques autres. L’assassinat de Matoub Lounès en 1998 a fait du protestataire un martyr et donné aux artistes kabyles une dimension plus grave et militante. Ferhat dirige le Mouvement culturel berbère depuis les années 1980, puis, en réponse aux violences de 2001 (je reviendrai plus loin sur ces événements), il fonde le MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie). Les revendications kabyles n’étant pas satisfaites, le mouvement se radicalise et tente d’accéder à des tribunes internationales. Ferhat voyage, répond aux invitations de mouvements autonomistes, en Europe et au Québec. L’assassinat de son fils en 2005, scelle son exil et il fonde à Paris, en 2010, l’Anavad, un gouvernement provisoire kabyle dont il avait annoncé la gestation, à Montréal, peu de temps avant. Tel est le parcours que l’on peut reconstituer à partir de ces textes qui proposent une autre écriture de l’histoire de l’Algérie ainsi qu’une redé_nition de l’identité kabyle.


Une autre histoire de l’Algérie

Raconte ainsi la liberté et l’insoumission consubstantielle du peuple berbère.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.